Commission nationale Santé au travail du 11 Juin 2021


Dispositif soutien psychologique plateforme pro-consult

Ce qu’il faut en retenir


Pour les appels sur la plateforme, le Régime Général se distingue par le fait que la communication des numéros verts a toujours été bien portée par l’Institution et les agents ont su s’en saisir.


Des pics d’appels ont été constatés lors des confinements (périodes mars 2020 et octobre 2020).


Les principaux thèmes des appels sont l’organisation, l’isolement lié au télétravail et le manque de dialogue. Nous notons également une saturation de la situation qui perdure. Par ailleurs, l’inquiétude concerne aussi les conditions de retour et d’organisation.


En conclusion, la crise sanitaire a fait bouger les lignes pour toutes les entreprises. Il ressort, à travers le verbatim des appelants, que pour une majorité d’entre eux, dont les salariés du Régime Général, il est temps de retrouver un vrai collectif de travail et des relations sociales, même si le télétravail a eu des « bons côtés ». Il faudra inventer de nouvelles manières de travailler sûrement plus souples.


Remarques CFTC

La CFTC constate une inquiétude des salariés liée au retour dans leur organisme et souhaite alerter l’Ucanss et les représentants des Caisses Nationales sur le sujet.


En effet, le protocole national de santé préconise le retour des salariés dans les entreprises et ce, dès le 9 juin.


La CFTC demande la plus grande vigilance. Il nous paraît important que des règles communes soient communiquées aux Caisses Nationales (rappel des préconisations de l’Etat, mise à disposition de fiches pratiques à l’attention des employeurs et des salariés).


Si l’évolution de la crise sanitaire conduit à un assouplissement du télétravail, il ne s’agit pas d’un simple retour. Il faut prendre en compte les conséquences de cette crise sanitaire :

  • Adapter le travail (articulation entre télétravail et travail sur site)

  • Maintenir les gestes barrières

  • Ajuster l’organisation, …


Réponses de l’UCANSS


L’Employeur entend et préconise un retour en entreprise très progressif. Des plans de retour sur site sont en cours d’élaboration entre les organismes et les partenaires sociaux. Il est à noter que la prime télétravail a été prorogée jusqu’à fin juin voir fin septembre en fonction du contexte local. Concernant les accords télétravail actuellement en discussion, nous constatons des propositions d’alternatives entre forfait et jours fixes.


Présentation du quatrième plan national santé et environnement

AXE 1 : S’informer, se former et informer sur l’état de mon environnement et les bons gestes à adopter


Les enjeux : la politique de prévention en matière de santé environnement repose sur un axe majeur : la formation et l’information. Elle concerne les citoyens, les élus, les professionnels de santé et, plus largement, l’ensemble des individus qui peuvent et veulent agir sur l’environnement et la santé. L’objectif de ce premier axe : garantir une information de chacun, notamment en utilisant des technologies numériques innovantes et en s’appuyant sur les dispositifs et structures de formation existants.


AXE 2 : Réduire les expositions environnementales affectant la santé

Les enjeux : la dégradation de notre environnement induit un nombre croissant de pathologies. Il apparaît donc prioritaire de réduire les expositions environnementales qui affectent la santé. Différentes actions sont ainsi prévues dans ce plan national santé environnement afin de réduire les expositions jugées les plus nocives, notamment les ondes, la pollution des sols, les espèces nuisibles, ou encore la pollution de l’air.


AXE 3 : Démultiplier les actions concrètes menées dans les territoires

Les enjeux : par leurs compétences larges, les collectivités locales disposent de leviers d’actions importants pour réduire l’exposition environnementale des populations. Des initiatives locales innovantes existent déjà et permettent à chacun d’évoluer dans un environnement plus favorable à sa santé. Afin de valoriser ces initiatives, une plateforme collaborative a été lancée « Territoire engagé pour mon environnement, ma santé ». Mise en ligne dès 2019, elle mutualise et permet de partager les initiatives des acteurs de terrain, mais aussi les outils développés par les collectivités et les associations en santé environnement.

AXE 4 : Mieux connaître les expositions et les effets de l’environnement sur la santé des populations

Les enjeux : cet axe repose sur le concept d’exposome. Introduit dans le code de la santé publique et intégré pour la première fois dans le PNSE3, ce concept propose de considérer globalement les expositions multiples tout au long de la vie de l’individu. Il doit permettre de mieux comprendre et agir sur la survenue des maladies et la possibilité pour chacun d’évoluer dans un environnement favorable à sa santé.


Questions CFTC

La CFTC s’interroge sur les moyens qui pourront être mis en place. Il ne s’agit pas de faire de l’affichage, mais bien de répondre aux demandes par des actions concrètes. Les salariés sont en attente d’actions relatives à leur quotidien plus que préoccupant, et à leur avenir fait d’incertitudes.


La CFTC constate une déclinaison environnementale sur les moyens de transport. Elle rappelle la loi sur les mobilités et l’incitation à l’utilisation de transports doux. Quelle sera dès lors la politique de l’Employeur ?


Pour l’Ucanss, il s’agit d’une sensibilisation aux axes de ce plan. En lien avec les référents santé, il est nécessaire d’analyser et de mobiliser les organismes au travers de plans santé locaux. L’Employeur entend la demande CFTC et relève une prise en compte par le local du sujet des mobilités douces au vu des accords locaux qui lui sont soumis.


Présentation de la convention AGEFIPH 2021/2024


Le cadre de la convention

poursuite de la politique handicap en mettant en exergue une double priorité : renforcer l’inclusion et le changement de regard sur le handicap ET renforcer les moyens d’action des Branches et des organismes.

Structuration de la convention


7 axes structurant la convention dans une démarche globale et transverse



La CFTC prend acte de la volonté de l’Employeur de mettre en place une politique handicap ambitieuse. Il nous semble important de changer le regard sur le handicap et cela passe par des actions de terrain. Il faut donner aux organismes les moyens d’agir : sensibilisation des salariés, adaptation de l’organisation du travail, aménagements des locaux, …

Présentation d’expérimentation sur le mentorat inversé

L’Ucanss a présenté aux membres de la commission diverses expérimentations mises en place par les organismes sur le mentorat inversé. Il s’agit de sensibiliser les collaborateurs expérimentés à l’apport d’outils digitaux/numériques et à l’impact sur les nouvelles méthodes de travail mais aussi de créer des synergies intergénérationnelles.

  • 6 organismes ont participé : Urssaf de Normandie, Urssaf Rhône Alpes, CPAM Meurthe et Moselle, CAF de la Creuse, CPAM Haute Garonne et Assurance retraite Ile de France.

  • Les thèmes proposés : usage des réseaux sociaux professionnels (Linkedin, Twitter) - gestion et optimisation des boîtes mail (Outlook, …) - utilisation de logiciels pour l’organisation de réunions en Visio conférence (Teams, Skype) - utilisation intranet de l’organisme - utilisation des fonctionnalités (Google, Dropbox)

  • 2 démarches possibles : appel à candidature ou désignation

  • Actions mises en place : création d’un support à destination des organismes, fiches de bonnes pratiques

  • Evaluation globalement satisfaisante : les objectifs des mentors et mentorés ont été atteints pour 10% d’entre eux, expérience enrichissante, utilité d’une méthode cassant les codes et permettant une meilleure approche des difficultés. Souplesse et adaptabilité de la méthode.

  • Prochaine étape : réunion début juillet pour élaboration du bilan final de l’expérimentation.


La CFTC constate une évaluation globalement positive des participants à cette expérimentation : il s’agit d’une nouvelle forme d’apprentissage intéressante.

Présentation des plans de développement des outils digitaux pour chaque Branche



Branche Maladie

une ambition forte de la CNAM qui souhaite développer les compétences numériques de ses collaborateurs.


La CFTC entend la nécessité de former les salariés aux outils numériques et les enjeux pour la Branche. Elle attire toutefois l’attention de la CNAM sur la multiplication des outils qui peuvent perturber les salariés. Les formations doivent pouvoir répondre aux besoins et l’organisation d’ateliers lui semble aller dans le bon sens. Enfin, il faut valoriser et reconnaître ces compétences nouvelles.

Branche Recouvrement

démarche d’accompagnement au déploiement de la suite Office 365.


La CFTC fait état des remontées de terrain qui alertent sur la multiplicité des outils, le manque d’accompagnement : les formations wébinaires, les tutoriels ne permettent pas une réelle appropriation. Des formations en présentiel ou ateliers sont indispensables pour faire face. La CFTC alerte également sur le matériel déployé qui n’a pas toujours la capacité ou le réseau suffisant pour permettre un travail dans de bonnes conditions. Un effort important doit être fait, notamment en prévision de l’extension du télétravail.


Branche Famille

transformation numérique en interne.



La CFTC entend la volonté de la CNAF de porter et valoriser le numérique en accompagnant les salariés mais alerte de nouveau la Branche sur la dégradation des conditions de travail des salariés des CAF. Ils supportent chaque jour les effets d’une crise frappant la branche Famille et qui conduisent à de la lassitude, de l’épuisement, du découragement et de la démotivation. La priorité est de trouver des mesures pour stabiliser la situation et rassurer les salariés.

Branche Retraite

transformation numérique


La CFTC réaffirme son inquiétude sur la multiplicité des outils mis à disposition. Elle constate néanmoins une prise en compte de la CNAV pour l’accompagnement des salariés.

Ucanss : le LAB numérique

La CFTC est favorable à une politique interbranche pour mettre en exergue les actions de notre Institution.


La prochaine réunion est fixée au 14 Octobre.



Représentants CFTC : Bernadette Declérieux, François Muller (Snadéos)


Téléchargez le compte-rendu CFTC

20210611_CR_CFTC_CSSCT
.pdf
Download PDF • 484KB