Vivre dignement de son salaire, même quand on travaille à la Sécurité sociale

Face à la flambée des prix des énergies et à l’inflation galopante, la CFTC alerte le Comex, l’Ucanss et les Directeurs des Caisses Nationales sur la situation alarmante et toujours plus dégradée des salariés et cadres de la Sécurité sociale.


Les mesures annoncées par le Directeur de l’Ucanss (en faveur des bas salaires et une prime complémentaire d’intéressement) sont largement insuffisantes : elles ne répondent pas à l’urgence et à la légitime attente des salariés !

L’inflation est repartie à la hausse depuis janvier 2021 et arrive maintenant à 4,5% : l’année 2022 plonge les agents de l’Institution dans des difficultés jamais connues !


Dans ce contexte, à la question : peut-on vivre de son salaire? la réponse est clairement «NON». Pour la CFTC, tout salarié doit pouvoir vivre dignement de son salaire !

Le salaire n’est pas uniquement un coût de production : il caractérise et entérine également le respect du contrat social et des salariés, dont l’implication et les qualifications sont pourtant reconnues de tous.


La CFTC dénonce la position du Comex sur la politique salariale actuelle qui privilégie des mesures individuelles.


Pour la CFTC, seule l’augmentation de la valeur du point assure chaque année et à chaque salarié, le maintien de son pouvoir d’achat au regard des indices d’inflation. Il est donc indispensable pour nos dirigeants de répondre sans délai à la perte de pouvoir d’achat devenue oppressante.


La CFTC prendra ses responsabilités et ne cautionnera pas une politique injuste et inégalitaire.


Téléchargez le flash info CFTC :

20220429 FLASH INFOS Salaires
.pdf
Download PDF • 381KB