top of page

Observatoires régionaux 2023 : l'intersyndicale Sécurité sociale toujours unie


Le 20 octobre 2023, les organisations syndicales étaient conviées par l'Ucanss a une réunion sur les observatoires régionaux. Cette réunion s'inscrit dans le cadre d’un conflit social inédit au sein des organismes de Sécurité sociale. Elle est donc soumise à la même politique de participation que les RPN et INC, à savoir, interpellation de l'employeur par lecture d'un texte intersyndical puis les organisations syndicales quittent la séance suite à la réponse de l'Ucanss.


Déclaration intersyndicale Sécurité sociale du 20 octobre 2023

Déclaration

Mesdames et Messieurs les représentants de l’Ucanss,

Mesdames et Messieurs les représentants des Directions des organismes locaux,


Cette campagne d’observatoires interrégionaux 2023 n’est pas une campagne comme les autres.


Elle s’inscrit dans le cadre d’un conflit social inédit au sein des organismes de Sécurité sociale.

L’intersyndicale CFDT, CFTC, CGT, FO et le SNETOSSA CFE-CGC revendiquent depuis de nombreuses semaines :

  • La compensation de la perte du pouvoir d’achat par une augmentation significative de la valeur du point au 1er janvier 2023 qui, a minima, tienne compte du niveau d’inflation.

  • L’attribution d’enveloppes budgétaires spécifiques permettant entre autres, la revalorisation des coefficients, la reconnaissance des compétences et le déroulement de carrière, communiquées en amont de l’ouverture des négociations portant sur les trois classifications des emplois et des rémunérations, Employés et Cadres, Praticiens Conseils et Agents de Direction. La classification Employés et Cadres a 20 ans et est en total décalage avec les besoins des salariés et des organismes de Sécurité sociale.

  • Le relèvement de la part employeur à 60 % dans le financement de la complémentaire santé, avec un budget complémentaire de 34 millions d’Euros soit 0,6 % de la masse salariale.


Devant le refus du gouvernement et de l’Ucanss de répondre à ces revendications, l’intersyndicale décide de maintenir son boycott sous sa forme actuelle des négociations avec l’employeur, quel qu’en soit le sujet, avant d’avoir été à nouveau entendue sur ses revendications.


Lors de cette campagne vous nous proposez d’échanger sur le bilan de la politique salariale 2022 et sur l’attractivité à la Sécurité sociale !


Or, et c’est historique, les chiffres présentés font état d’une baisse importante du pouvoir d’achat des salariés de la Sécurité sociale et ce, non pas sur une année, non, mais sur une période de 5 ans, c’est INACCEPTABLE !


La conséquence logique est que de nombreux salariés ne parviennent pas à faire face à leurs charges quotidiennes et aux besoins de leurs familles.


Par ailleurs, le nombre de démissions augmente de manière exponentielle au sein des organismes de Sécurité sociale, et ce, de manière bien plus importante qu’ailleurs en France, vos chiffres en attestent !


Cette situation explique aussi les réactions et actions locales en intersyndicale dans les différents organismes tels que les boycotts locaux de réunions de négociations et de CSE en lien avec la colère des salariés du Régime général.


Vous l’avez compris, Mesdames et Messieurs les représentants de l’Ucanss,

Mesdames et Messieurs les représentants des Directions des organismes locaux, l’intersyndicale veut vous entendre à nouveau sur ses revendications mais aussi sur son souhait de négociations loyales et sincères.


Le 20 octobre 2023



Téléchargez la déclaration

Déclaration intersyndicale observartoires interrégionaux 2023
.pdf
Télécharger PDF • 97KB

Bình luận


bottom of page