top of page

RPN programme des négociations 2023-2025

La CFTC a fait 10 propositions concrètes sur le pouvoir d’achat des salariés de la Sécurité sociale, qui ont été reprises en partie dans le programme de négociation 2023 de l’Ucanss :

  • Négociation salariale

  • Classification nouvelle et évolutive en 2023

  • Renforcement et développement de l’épargne salariale

  • Augmentation de l’intéressement et redistribution des reliquats

  • Renforcement des prestations de la complémentaire santé.

Programme négociations salariales 2023-2025

La CFTC a insisté auprès de l’Employeur pour que la question essentielle du pouvoir d’achat soit traitée en priorité :

  • 1ère mesure incontournable : l’augmentation de la valeur du point pour répondre à la détresse des salariés face à une inflation galopante. La CFTC demande une date courant janvier pour poursuivre la négociation sur les salaires 2023.

  • 2ème mesure : négociation sur la classification. Nous devons reconnaître les compétences et l’implication des personnels et redonner une dynamique salariale. Il est urgent de soutenir les salariés et de débattre de cette thématique dès 2023.


Pour la CFTC, des leviers complémentaires peuvent également être actionnés dans le cadre du programme de négociation :

  • Revalorisation des indemnités des frais de déplacements et de découcher, notons que certains organismes ont d’ores et déjà décidé d’une revalorisation pour répondre aux augmentations actuelles

  • Revalorisation du capital décès, à cet effet le Conseil d’Administration de la CAPSSA s’est prononcé favorablement pour l’ouverture d’une négociation à l’Ucanss

  • Augmentation de la part patronale du ticket restaurant à 6,50€.


Réponses de Mme Bertin


Elle entend les demandes des organisations syndicales et apporte les précisions suivantes :

  • Sur la question salariale : elle ne peut pas communiquer de date de réunion à ce stade. Il est nécessaire d’avoir plus de lisibilité sur le cadrage budgétaire en lien avec les négociations des différentes COG.

  • Sur la classification : nous nous alignons sur les préconisations de la COG Ucanss à savoir un calendrier en deux temps avec la mise en place de groupes de travail en 2023 et l’ouverture des négociations en 2024. Un travail préparatoire doit être effectué afin de définir les coûts budgétaires. La Directrice de l’Ucanss portera la demande des organisations syndicales de démarrage de la négociation dès 2023.

  • Sur le Ségur : l’Ucanss reviendra vers les organisations syndicales pour de nouvelles négociations si une évolution du périmètre est validée par le ministère.

  • Sur les chèques déjeuners et le périmètre de la prévoyance : le Comex ne sera pas opposé à l’ouverture de négociation.

  • Sur les autres demandes des organisations syndicales :

    • Le Comex n’est pas favorable à une évolution des frais de déplacements (repas et découcher), cependant nous devrons prendre en compte l’évolution des indices Insee pour fixer les montants 2023, ce qui conduirait à une revalorisation d’environ 12%.

    • Par ailleurs, le Comex n’était pas favorable non plus à une négociation sur les frais de transport domicile/travail et maintiendra sans doute sa position.

    • Enfin, il n’est pas favorable non plus à une négociation et donc une augmentation de l’indemnité de départ en retraite.

Le Comex privilégie des accords locaux sur les négociations relatives au forfait mobilité durable et au don de jours.


Enfin, Mme Bertin rappelle que l’indemnité télétravail sera revalorisée d’environ 9% au 1er janvier 2023 (selon indice coût énergétique) pour atteindre 2,94 à 2,95€.

La CFTC reste perplexe devant l’immobilisme de l’Ucanss et du Comex : au final, que souhaite l’Employeur pour les salariés de la Sécurité sociale ? Pour la CFTC, il n’y a pas d’ambiguïté, il doit prendre ses responsabilités et mouiller le maillot pour défendre ses salariés !

A la suite de cette réunion, l’Ucanss prend l’engagement de renvoyer le programme de négociations avant validation du COR, mais après consultation et accord du Comex sur les propositions des fédérations.


La CFTC continuera de défendre des salaires décents pour vivre dignement. L’Employeur doit mouiller le maillot pour de meilleurs salaires et de meilleures conditions de travail ! La CFTC prend ses responsabilités et fait des propositions concrètes à l’Employeur pour améliorer le pouvoir d’achat des salariés de l’Institution, notamment au travers de son Livret de 10 propositions.



Téléchargez le compte-rendu CFTC

20230103-RPN programme 2023-2025
.pdf
Télécharger PDF • 286KB

Téléchargez le document Ucanss

Programme de négociation 2023-2025 soumis à la concertation
.pdf
Télécharger PDF • 126KB

Comments


bottom of page