Retour sur l'intervention de C. Lecerf à la rencontre AG2R sur la 5ème branche "autonomie"


Le 5 mars 2021, Christine Lecerf intervenait aux cotés de l’AG2R en tant que présidente de la fédération PSE de la CFTC, 1ère secrétaire générale adjointe en charge des sujets de Sécurité Sociale, assurance maladie, santé, à la Rencontre Culture branches sur la création de la 5ème branche de Sécurité sociale consacrée à la couverture du risque de perte d’autonomie.



5ème branche « autonomie » : quels nouveaux leviers de négociation pour les branches professionnelles ?



Intervention de Christine Lecerf



« Couplée à une assurance complémentaire obligatoire, la 5ème branche pourrait mieux structurer la filière de l’accompagnement. »






« La crise actuelle et les perspectives de faible croissance mettent sous contrainte les finances publiques. Dans ce contexte, la réforme de la 5ème branche devrait se réduire à trois chantiers :

  • la généralisation du guichet unique,

  • une meilleure articulation entre les professionnels de santé du grand âge et les territoires et, enfin,

  • la création et l’animation d’un comité autonomie et parcours de soins.

Les dispositifs publics vont certainement se concentrer sur le « risque lourd » alors qu’il faudrait agir en prévention dès les premiers signes de perte d’autonomie pour ralentir la bascule dans la grande dépendance. »

« Dans une société comme la nôtre qui vieillit, l’utilité sociale des métiers du grand âge doit être reconnue. La 5ème branche, couplée à une assurance complémentaire obligatoire, pourrait mieux structurer la filière de formation et de revaloriser les emplois du secteur. Et permettre également d’harmoniser les conventions collectives. En améliorant le financement et la « solvabilisation » des aidants et des personnes âgées en perte d’autonomie, nous pensons disposer d’un levier vertueux pour améliorer l’attractivité des métiers d’accompagnement du Grand âge. »

« En ce moment même, nous négocions à l’UCANSS, l’Union des caisses nationales de Sécurité sociale, un accord portant sur l’aide aux aidants. Nous sommes en train de définir le statut de l’aidant et d’identifier des paniers de services qui pourraient être confiés à un ou plusieurs prestataires. C’est un début de reconnaissance. La CFTC souhaite intégrer la problématique du Grand âge et de l’aide aux aidants dans l’agenda social des entreprises. De façon à ce que ce sujet soit porté par l’ensemble des branches et que de plus en plus d’accords puissent être conclus. »



Pour aller plus loin


Christine Lecerf, en charge des questions de santé et de perte d’autonomie à la CFTC, a mené un travail de réflexion autour des positions de la CFTC.


Ce travail a abouti à un socle de propositions rassemblées dans

Dossier_CFTC_GRAND AGE_PRINT
.pdf
Download PDF • 1.58MB

un dossier complet "Grand âge : Quelles réponses apporter aux défis d’aujourd’hui et de demain ?".






Retrouvez l'intégralité de cette rencontre sur AG2R Culture Branches