[UGECAM] Courrier CFTC adressé au DG de la CNAM sur la situation des UGECAM

Retrouvez le courrier de la fédération CFTC PSE adressé au Directeur de la CNAM relatif à la situation dysfonctionnelle des UGECAM au regard des différences de traitement entre champ médical et champ médico social (hors SEGUR).


Monsieur le Directeur général de la CNAM, Thomas FATOME



Les salariés de l’ensemble du Groupe UGECAM sont largement mobilisés dans la gestion de la crise COVID 19, et ce depuis maintenant de longs mois. Qu’ils soient professionnels dans les établissements sanitaires ou dans les établissements médicosociaux, ce personnel dévoué et compétent est investi dans des missions d’accompagnement et de soins auprès des plus fragiles avec des conditions extraordinairement difficiles au cours de la période de crise COVID.


Nos représentants CFTC élus et présents sur le terrain, nous informent régulièrement de leurs difficultés d’exercer leur métier. Difficultés qui se traduisent bien souvent par un manque de moyens et de personnel, manque de personnel exacerbé par une crise de recrutement sans précédent. Ces difficultés sont encore plus prégnantes aujourd’hui.


Nous souhaiterions que ne s’ajoute pas aux problématiques déjà existantes, celle relative aux différences de traitement salarial que va engendrer la mise en œuvre des accords du SEGUR de la santé qui concerne les établissements relevant du seul champ sanitaire.


Les personnels des établissements médicosociaux sont exclus du dispositif ! C’est un véritable non-sens !


Quel que soit le secteur, devrions-nous faire une différence dans les actes de prévention, de soin et de suivi médical, dans la rééducation fonctionnelle, dans l’aide personnalisée à l’autonomie physique et psychique, dans l’accompagnement social….


La réponse est bien évidemment non !


Aussi la fédération CFTC PSE vous demande de respecter l’équité salariale, qui résulte de notre convention collective, «unique et indivisible» et ce quel que soit le statut des établissements.


Le groupe UGECAM ne prône-t-il pas l’unité et les valeurs communes dans les différentes structures qui le composent ?


Le groupe UGECAM est engagé dans une mutualisation de moyens, visant à rationaliser ses dépenses, nous avons donc aujourd’hui une proximité de personnels œuvrant de l’un à l’autre, avec des missions mises en commun relevant du champ sanitaire et du champs du médico-social. Cette mutualisation ne saurait fonctionner correctement si une fracture de traitement salarial venait interférer.


Cette situation engendre des risques de tensions sociale, ce qui dans la période n’est pas sans incidences possible sur le bon fonctionnement de nos structures, déjà fragilisées.


Nous vous demandons donc de valoriser l’ensemble du personnel UGECAM, sans discrimination aucune.


Nous vous rappelons, que selon le principe de dialogue social, nous vous avons déjà sensibilisé à ce sujet à chaque INC UGECAM, sans résultat.


Fiers que nos personnels fassent partie du groupe sans but lucratif des UGECAM, nous ne souhaiterions pas que de cette difficulté naisse un fossé d’incompréhension entre les salariés des UGECAM, les représentants CFTC attachés au dialogue social, et l’employeur national que vous représentez.


Nous vous prions de recevoir l'assurance de toute notre considération.

CHRISTINE LECERF

PRESIDENTE FEDERATION CFTC PSE


FREDERIC BELOUZE

SECRETAIRE GENERAL CFTC PSE



Téléchargez le courrier original :


COURRIER CFTC-CNAM-UGECAM-23NOVEMBRE2020
.
Download • 846KB