Retour sur les échanges entre la CFTC PSE et le cabinet du Président M. Macron


La CFTC PSE a eu le privilège d’échanger avec le chef de cabinet du Président de la République lors de sa venue à la CPAM de Seine Saint-Denis le 29 Mars 2021.

La CPAM de Seine Saint-Denis a accueilli Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République et, du Directeur Général de la CNAM, Monsieur Thomas Fatome pour la présentation et le lancement du dispositif "aller vers".


Dans une logique « d’aller-vers » renforcé, la CPAM identifie ces personnes grâce à ses données de santé, en cherchant celles qui paraissent particulièrement éloignées du système de santé (consultations peu fréquentes ou lointaines par exemple) et qui sont à risque (certaines affections de longue durée par exemple). 

Retour sur ce moment de partage qui a permis à la CFTC de valoriser l’investissement de l’ensemble des personnels de Sécurité Sociale tout en proposant des perspectives de reconnaissance et de qualité de vie au travail pour l’institution et ses collaborateurs.



Augmentation de la valeur du point


Lors de son échange, la Fédération CFTC PSE a rappelé la relative absence sur les deux dernières décennies de la valorisation de la valeur du point avec pour conséquence une dégradation non négligeable du pouvoir d’achat des agents.


La CFTC souhaite que la question de sa revalorisation puisse être négocié sur cette fin de COG et rappelle que si la trajectoire financière est à considérer, cette dernière ne doit pas être exclusive.


La reconnaissance, l’engagement et la qualité de vie des agents sont autant de périmètres à inscrire au sein d’un schéma décisionnel



Enveloppe budgétaire et « prime Macron »


Suite à l’ensemble des investissements consentis par les personnels de la Sécurité Sociale, la fédération Protection Sociale et Emploi en appelle à une reconnaissance financière en permettant une redistribution juste et équitable de l’enveloppe budgétaire non mobilisée suite à l’échec de la négociation sur la classification des employés et cadre de la convention collective.


En complément, elle en appelle au versement de la « prime Macron » pour l’ensemble des personnels qui soit digne, respectueuse et garante de nos valeurs sociales et collectives au sein de la Sécurité Sociale c’est-à-dire avant tout égalitaire !



Des moyens humains à la hauteur de nos enjeux d’aujourd’hui et de demain


Pour conclure cet échange, la fédération CFTC Protection Sociale et Emploi a souligné le rôle d’amortisseur social de la Sécurité Sociale et en a appelé à une réflexion globale sur les enjeux qui sont les nôtres aujourd’hui et demain.


Afin de garantir nos missions, la CFTC a rappelé une nécessité indiscutable :

  • se doter de réels moyens humains pour garantir nos missions actuelles et futures et


  • maintenir un haut niveau de qualité de service public auprès de nos publics (assurés, professions libérales et employeurs).




Téléchargez le tract CFTC :

visite_Macron_CPAM
.pdf
Download PDF • 207KB