top of page

Négos salariales 2023 - l'Ucanss répond à la mobilisation des salariés

Suite à la mobilisation des agents de la Sécurité sociale et aux demandes des organisations syndicales nationales, la direction de l'Ucanss a reporté au Comex les exigences des partenaires sociaux.

Négociations salariales 2023 : L'Ucanss répond


Dans un courrier adressé aux organisations syndicales représentatives à la Sécurité sociale (CFTC, CFDT, CGC, CGT, FO et Unsa), l'Ucanss nous a indiqué que la négociation salariale 2023 n'était pas close, conformément à nos demandes, et se poursuivrait lorsque les autorités de tutelle auront arrêté le cadre budgétaire dans lequel cette négociation se tiendra.


La CFTC rappelle à l'Ucanss et à nos ministères de tutelle que la politique salariale au sein de l'institution ne doit pas s'adapter au cadre qui sera défini mais bien que ce cadre s'adapte aux besoins des salariés dans le but d'assurer une politique salariale ambitieuse et permettant d'augmenter le pouvoir d'achat des agents qui au quotidien se démène pour remplir leur rôle d'amortisseur social d'une crise sans précédent. Il serait ironique et inconcevable qu'eux-mêmes ne bénéficient pas d'une protection face à une situation historique qui les plonge aux bords de la précarité.

Courrier Ucanss adressé aux organisations syndicales :

"Madame, Monsieur le Président,

Madame, Monsieur le Secrétaire général,

Je reviens vers vous à la suite de la réunion paritaire du mardi 13 décembre 2022.

Tout d’abord, je tiens à réitérer auprès de vous ma volonté, et plus globalement celle du Comex, d’inscrire les relations sociales nationales dans un cadre permettant un dialogue constructif et loyal.

Ensuite, et ainsi que je vous l’avais indiqué lors de la réunion, j’ai fait part au Comex qui s’est réuni ce mercredi de la demande unanimement exprimée de la part des organisations syndicales d’une mesure générale significative, à hauteur du contexte inflationniste. J’ai également exposé votre demande d’engager rapidement les discussions relatives à la classification.

En retour je peux vous confirmer que la négociation salariale 2023 n’est pas clôturée. Je réitère en conséquence mon engagement de vous réunir dès lors que nous disposerons des éléments permettant la conduite de la négociation.

Sur ce sujet, comme sur l’ensemble des instances paritaires nationales, je ne doute pas de notre attachement commun à mener les négociations dans les conditions requises.

Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur le Président, Madame, Monsieur le Secrétaire général, l’expression de ma considération distinguée."

Comments


bottom of page