[SNADEOS CFTC] Reconnaissance : peut mieux faire !

Les agents de direction et personnels cadres supérieurs doivent obtenir une meilleure reconnaissance après la période de gestion de la crise liée à la COVID 19.



Notre syndicat SNADEOS CFTC composé d'agents de direction, d'ingénieur conseils, de praticiens conseil et d'informaticiens peut particulièrement témoigner de l’effort considérable et répété chaque jour en présentiel et en télétravail, depuis le 16 mars dernier. C'est un investissement moral et physique, en temps de travail et en conduite de politiques fortement

évolutives, qui nous a été demandé.


Mais est-il reconnu ?


NON, peut être pas toujours, mais mal assurément ou source d'iniquité.


Nous ne parlons pas uniquement de reconnaissances salariales insuffisantes, attribuées déjà à minima à nos collaborateurs des organismes de sécurité sociale, mais aussi de la quasi absence de remerciements écrits et même oraux ou de l’État, et même souvent de nos caisses nationales.


Nos métiers et nos missions, selon les référentiels de compétence en vigueur et que nous

partageons, consistent à accompagner nos collaborateurs, les piloter dans les changements et leur donner du sens et de la motivation. Notre fonction est devenue beaucoup plus difficile ces derniers mois.


Pourrons nous encore mettre en avant nos progrès sur la performance économique ?


En effet la réduction de nos déficits sociaux constante depuis 10 ans est anéantie par la loi de finance rectificative, qui impose de reprendre le tiers du déficit des hôpitaux. La CADES devra amortir 136 milliards supplémentaires sur plusieurs dizaines d'années.


Ou se situe la concertation avec les équipes de direction des caisses sur ces sujets ?


Les agents de direction et cadres supérieurs ont assumé pleinement leur rôle de mise en oeuvre de nouvelles législations, notamment en branches maladie et famille, en un temps record de quelques jours. L'extension à des bénéficiaires nouveaux, quelques peu inhabituels, et les assouplissements réglementaires, ne sont pas aisément compréhensibles par nos collaborateurs en terme de sens donné à leurs missions.


Nos capacités d'initiatives et d'innovations pour faire face aux charges en constante évolution et aux conséquences inédites de la crise ont été largement mobilisées, nos messageries s'en souviennent.


C'est l'honneur de nos professions mais il mérite d'être expressément reconnu :

  • par une participation accrue à l'élaboration, la construction et l'évaluation de dispositifs de protection sociale, la simplification et l'optimisation de nos méthodes et procédures

  • par une nouvelle classification des organismes et des rémunérations en 2021 pour les ADD, les PC, les cadres supérieurs, source de reconnaissance et de motivation.

Nous ne méritons pas et refusons la distinction entre cadres dirigeants et agents de direction pour la mise en place de la prime COVID. Issue de la fonction publique, où les rémunérations nettes des dirigeants régionaux et départementaux sont bien supérieures, elle n'est pas justifiée dans notre institution.

Le SNADEOS CFTC qui participe notamment aux instances nationales de concertation de chaque branche ne cessera de porter ces demandes et de défendre nos intérêts de façon responsable.


Rejoignez nous !


Nous mènerons ce combat, comme nous avons remporté d'autres victoires juridiques dont nous allons vous parler très vite.



10072020SNADEOSCFTC
.pdf
Download PDF • 97KB

Inscrivez vous à notre newsletter

Nos partenaires

  • Facebook
  • Twitter