top of page

Négociation salariale 2023 : méprise ou mépris ?

Au préalable, l’UCANSS précise que la négociation « nouvelle classification » s’ouvrira avant la fin de l’année 2023.

RPN salaires  2023 : méprise ou mépris ?

En ce qui concerne la négociation salariale de ce jour, les organisations syndicales ont pris connaissance de la proposition de l’employeur, à savoir :

  • Revalorisation de 1,5% de la valeur du point avec date d’effet au 1er juillet 2023 (l’effet sur la valeur du point serait un passage de 7,49694€ à 7,60939 € bruts) ;

  • Versement d’une « prime de partage de la valeur » sur la base d’un budget de 50 millions d’euros.

Bénéficiaires estimés : 92 000 salariés (sur un peu plus de 140.000 car plafond à 2700 euros bruts).

Deux options :

  • Un versement égalitaire de 550 euros ou

  • Modulé sur trois tranches en fonction du salaire (toujours pour les 92.000 salariés) de 300, 550 ou 800 euros...


Nous demandons si une réelle négociation est ouverte ou si la proposition employeur est à prendre ou à laisser ? La proposition est indécente et ne tient pas compte de l’inflation et de l’implication professionnelle des salariés.

Mme BERTIN répond qu’il n’y a pas de marge de négociation…


Il est précisé en séance que les 1,5% d’augmentation de la valeur du point représentent un budget de 85 millions d’euros.


Quitte à nous aligner aux fonctionnaires cette année sur la revalorisation indice/point, pourquoi ne pas aller au bout de la démarche en faisant profiter les salariés de la Sécurité sociale de l’ensemble des avantages octroyés aux fonctionnaires ?

Les organisations syndicales demandent à Mme BERTIN de retourner au Ministère et de remonter notre colère et nos revendications.


L’Ucanss précise que le cadrage communiqué a été dur à obtenir et a été validé par le 1er Ministre.


On rêve…


Les organisations syndicales, à l’unanimité, refusent que Mme BERTIN déroule, en séance, son support sur la proposition employeur sans tenir compte de notre position et sans remonter notre mécontentement auprès du Ministère.


Pourquoi appeler ça une négociation alors qu’il suffisait de nous adresser le document en précisant que c’est non négociable ?


À la demande de l'ensemble des OS, la Directrice de l'Ucanss va se rapprocher du Comex pour demander un nouveau mandat de négociation et demander une enveloppe réévaluée au Ministère



La séance qui a débuté à 14h20 est pliée avant 16h00.



Téléchargez le compte-rendu CFTC

20230831-CR RPN Salaires
.pdf
Download PDF • 394KB


댓글


bottom of page