top of page

Négociation salariale  du 12 septembre : acte 2 d’un mépris confirmé !


L’Ucanss revient à la table des négociations avec une proposition quasi strictement identique à celle faite 15 jours plus tôt :

  • Pas d’évolution sur la valeur du point : revalorisation de 1,5% au 1er juillet 2023

  • Pas de possibilité de transfert du budget prévu au titre de la prime de partage de la valeur vers la revalorisation du point

  • Évolution sur la prime de partage de la valeur : revalorisation du plafond d’éligibilité porté à 39 200€ sur 12 mois (70% de bénéficiaires) et sur le montant de la prime qui variera entre 300 et 800€ en fonction de la rémunération.

Ces mesures ont un effet sur la RMPP qui sera portée à 5,20 pour 2023.

RPN Salaires du 12 Septembre 2023

Malgré des vidéos élogieuses de l’Ucanss sur le dialogue social, la CFTC ne peut cautionner ce qui se passe aujourd’hui : aucune considération pour les salariés de la Sécurité sociale !


L’Employeur reste hermétique à la juste perception de la réalité que vivent les collègues au quotidien !


Les propositions sont largement insuffisantes et surtout indignes au vu de l’inflation et de la perte du pouvoir d’achat.

Dans une telle situation de blocage, les organisations syndicales demandent une suspension de séance. Estimant que les conditions d’une négociation sincère et loyale ne sont pas réunies, l’ensemble des organisations syndicales quittent la séance.

Malgré la gravité de la situation, l’Employeur affiche encore un peu plus de mépris en précisant en fin de réunion que le calendrier initial sera respecté et que les accords sont ouverts à la signature en l’état jusqu’au 26 septembre.

La CFTC ne cautionnera pas ce simulacre de dialogue social et attend de la tutelle et du Comex de véritables propositions pour une vie digne et décente à la Sécurité sociale.


Téléchargez le flash info CFTC

20230912-FLASH INFO-RPN-SALAIRES
.pdf
Télécharger PDF • 166KB

コメント


bottom of page